Rêves d'Ailleurs

Rives du Japon

Cette ode aux myriades d’îles et à l’univers marin de l’archipel célèbre également la grandeur artistique et spirituelle des peintres et poètes nippons. Depuis des siècles, ils savent saisir sans pareil l’instant décisif où la beauté captée se fige en une merveilleuse création. Cette collection se réfère également à la beauté sous-marine et aux femmes Ama, ces plongeuses traditionnelles en apnée.


Autres vues

Créer c’est se souvenir

Les livres d’archives, issus de la bibliothèque du 26, place Vendôme, recèlent plusieurs pièces faisant référence à des chefs-d’œuvre japonais. La tiare Vague, datée de 1920, en est un illustre exemple.

Rives du Japon est aussi l’occasion de célébrer une nouvelle fois le multi-porter et le multifonctionnel chers à Boucheron et qui s’illustrent dans le collier Ricochet.

Le magicien des pierres

Le collier Ricochet figure l’onde et le contour des cercles successifs formés à la surface de l’eau par le jeté d’un galet. D’aucuns, laissant libre cours à leur imagination poétique, y verront peut-être, autrement, le tombé des gouttes de pluie après l’orage…

Les mains de Lumière

Tel un peintre pointilliste qui poserait sur sa toile une multitude de tonalités, les « Mains de Lumière » ont administré à la vague joaillière toutes les nuances de l’océan. Une sélection drastique de saphirs de taille et de camaïeux azuréens juxtaposés révèle le fourmillement autant que la luminescence de l’eau.

Le supplément d’âme

Les Rives du Japon suspendent l’envol d’un temps figé en « images du monde flottant », à l’instar de l’artiste incontesté de l’ukyio-e, Maître Hokusai.

Ces créations captent l’instant éphémère qu’il met en suspens sur le papier, à l’instar de La Grande Vague de Kanagawa, sur le point de déferler. L’œuvre revêt un caractère unique puisque qu’elle traverse les époques et s’offre en héritage au monde entier. Le collier Ricochet fixe à son tour la Nature Triomphante, l’instant magique, transcendés en immuabilité joaillière.